Actualités

Réaction au discours du Président de la République lors du congrès de Versaille

Divers18/11/15

Le Président de la République a prononcé, lundi, un grand discours devant le Congrès qui prend la mesure de la situation. Il  met l'Europe devant ses responsabilités (Le pacte de sécurité l'emporte sur le pacte de stabilité), et il n'hésite pas à dire clairement que l'intérêt national prime sur les enjeux européens... C'est la France incontournable et l'affirmation de la souveraineté comme outil éternel de notre liberté. Des inflexions majeures quant à nos relations avec la Russie sont également annoncées. Je m'en félicite d'autant plus que j'en avais fait part à de nombreuses reprises suite à mon déplacement en Syrie. Nous sommes engagés dans un combat qui sera long, difficile et douloureux, ne nous berçons pas d'illusion. Il nous faudra de la détermination, du courage et de l'intelligence. La réponse ne pourra pas être que militaire, elle doit être aussi politique et culturelle si nous voulons apporter une solution de long terme à cette situation. Comme l'a souligné François Hollande "la France parle à tout le monde", notre vocation est là et c'est en étant fidèles à cette vocation que nous serons fidèles à nous mêmes et à la République