Actualités

Martyr de la République

Divers19/10/20

Cet après-midi, la République a perdu l'un de ses serviteurs. Décapité par un terroriste islamiste, un professeur d'histoire-géographie a payé de sa vie le simple fait d'avoir fait son magnifique métier, celui de transmettre la connaissance et de vouloir faire de notre nation celle de citoyens libres et éclairés. Je veux d'abord avoir une pensée pour la famille de cet homme si cruellement meurtrie ce soir. Toutes mes pensées également à l'ensemble des enseignants dont on mesure à quel point ils sont placés dans des situations impossibles.

Je ne veux pas cacher ma colère également, car cet assassinat ignoble doit être qualifié pour ce qu'il est: une attaque directe contre la République par le fascisme islamiste qui est en guerre contre nous.

Nous ne pouvons plus nous permettre la moindre hésitation. Désormais, le bras de la République doit s'abattre sans faiblesse sur toutes celles et ceux qui mettent en danger l'unité de la nation.

Plus que jamais, il nous faut faire France car ce soir un cap a été franchi et il ne faut pas se payer de mot, nous sommes au bord de la guerre civile et rien ne peut plus servir d'excuses.

 

Christian Hutin

Député du Nord

Vice-président de la commission des Affaires étrangères