Actualités

L'AFFICHAGE DE LA DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN DANS LES TRIBUNAUX FRANCAIS

Divers18/06/18

Christian HUTIN  a apporté son soutien à l'association "en quête de justice" afin que l'affichage de la déclaration des droits et du citoyen soit effectif dans toutes les salles d'audience de tous les tribunaux français.

Dans un contexte de crise démocratique, l'engagement républicain doit être soutenu.

Cet demande d'affichage répond à deux exigences : le devoir de mémoire et la sauvegarde des droits constitutionnels.

Ce texte historique, auquel la France doit son statut de patrie des droits de l'homme, ne peut pas tomber dans l'oubli, être vidé de son sens ou cesser d'être appliqué.

Il est écrit dans son préambule :" les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme."

Si les révolutionnaires ont pris soin de rappeler la Société à ses obligations par l'énumération de principes simples et clairs, ce n'est pas sans raison.

Leur Déclaration solennelle, qui fonde notre constitution, ne parle que de la loi et des droits.

Sa place légitime et naturelle est donc dans les tribunaux, là où se dit la loi et où se défendent les droits.