Actualités

Attentat djihadiste de Paris

Divers14/05/18

Une fois de plus, notre pays a été frappé par le terrorisme djihadiste et l'attentat a été revendiqué par DAESH qui reste notre ennemi dans cette guerre où le terroriste frappe à l'aveugle des hommes et femmes désarmés et sans défense. Je tiens tout d'abord à m'inclimer devant la mémoire du jeune homme qui a été lâchement assassiné. Mes premières pensées vont à sa famille, ses proches, ainsi qu'aux blessés dont certains très grièvement touchés. Je veux également saluer le courage, le professionalisme et la réactivité des forces de l'ordre qui ont pu mettre un terme rapidement à cette course meurtrière en abattant le terroriste.

Cet attentat, démontre à nouveau que notre pays reste une cible pour le terrorisme islamiste et que notre vigilance doit rester totale. Alors que je reviens d'une visite de nos forces armées postées à Djibouti, j'ai pu m'entretenir avec nos soldats qui sont en première lignes dans ce combat de chaque instant qui se livre partout, dans nos rues comme à l'autre bout du monde.

 

Il nous faut également réfléchir avec calme mais également avec une détermination sans faille, sur les terreaux qui chez nous, favorisent le terrorisme, la radicalisation et s'appuient sur la haine de la France. L'offensive de l'islam politique doit être combattue sans faiblesse et il faut en prendre la mesure. Tout comme il nous faut mettre en place une véritable politique concernant les fichés "S" en mettant les moyens nécessaires pour assurer la sécurité publique. Je sais parfaitement que le risque zéro n'existe pas et que nos forces de l'ordre font le maximum avec les moyens dont elles disposent. Cette lutte difficile sera longue et prendra des années, nous seront hélas, encore frappés. Nous devons donc rester unis, c'est l'une des conditions indispensables pour vaincre ce véritable fascisme.

 

Christian HUTIN

 

Député du Nord

 

Membre de la commission des Affaires étrangères