Actualités

Lettre au premier ministre face aux attaques de la Député du Havre sur les investissements du port

Divers24/10/17

Suite aux différentes interventions de madame Agnès Firmin-le Bodo, député du Havre, contre les projets d'investissements du Grand Port Maritime de Dunkerque, Messieurs Chrsitian Hutin, Paul Christophe, députés du Nord et Jean-Pierre Decool sénateur du Nord ont fait parvenir une lettre à monsieur Edourad Philippe, Premier ministre. A l'initiative de Christian Hutin, les trois parlementaires demandent une clarification de la part du Premier ministre face aux attaques dont Dunkerque est l'objet.

A Monsieur Edouard Philippe,
Premier ministre

Monsieur le Premier ministre,

 

Nous nous permettons de nous adresser à vous, suite à la vive émotion qu'a provoqué sur le littoral dunkerquois dans l'ensemble de la population et dans la communauté portuaire, le contenu d'un courrier de notre collègue Madame Agnès Firmin-le Bodo, députée de la 7ème circonscription de la Seine-Maritime.

 

Cette lettre envoyée à Monsieur Mézard, Ministre de la Cohésion Territoriale, met directement en cause les projets d'investissements destinés au Grand Port maritime de Dunkerque dans le cadre de la réalisation de son projet stratégique "Cap 2020".

 

La presse régionale s'en est fait l'écho et nous en sommes informés par un article paru dans Paris-Normandie en date du 09 octobre. Mais les propositions de Madame Firmin-Le Bodo vont plus loin puisqu'il y est même clairement question d'abandonner Dunkerque pour concentrer les efforts du pays sur Marseille et le Havre. Loin d'en rester là, notre collègue récidive par une question au Gouvernement en date du 17 octobre, dans les mêmes termes (Question écrite n° 2164) mais cette fois-ci auprès de Madame la ministre, auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports, sur la politique portuaire de la France.

 

Nous tenons à vous faire part de notre profonde inquiétude et de notre mécontentement devant ce qui s'apparente à une attaque en règle contre le projet portuaire et industriel de Dunkerque. Nous nous interrogeons également, au regard de votre proximité politique avec Madame Firmin-Le Bodo, et au vu de ses communications tous azimuts en direction du Gouvernement, s'il s'agit d'une initiative personnelle et malheureuse, ou faut-il y voir une manifestation plus dangereuse et inquiétante de la part de l'Etat quant à l'avenir de Dunkerque ?

 

Vous comprendrez aisément, Monsieur le Premier ministre, que nous estimons qu'une clarification urgente est aujourd'hui indispensable après ces annonces alors qu'au même moment (le fruit du hasard?) vient de commencer sur le littoral le grand débat public concernant ces enjeux qui sont cruciaux pour l\'avenir du territoire et de ses habitants.

Nous attendons avec impatience votre réponse afin de lever définitivement toute ambiguïté sur cette situation.

Dans l'attente de vous lire, nous vous prions de croire, monsieur le Premier ministre en l'expression de notre très haute considération.

Christian HUTIN    Paul CHRISTOPHE   Jean-Pierre DECOOL