Actualités

Le gouvernement complice de la disparition de l'industrie française !

Divers09/10/17

Communiqué de Jean-Luc Laurent, Président du MRC, le 28 septembre 2017

Alstom et notre industrie des transports et du TGV seront absorbés par Siemens. La décision a été annoncée et validée par le gouvernement. Ce n'est pas un mariage entre égaux ni "l'Airbus des transports" comme feignent de nous le faire croire Emmanuel Macron et Bruno Le Maire. Airbus, c'est un accord intergouvernemental à 4 pays et un partenariat équilibré où la France et l'Allemagne détiennent chacune 11% du capital. Rien à voir ici puisque Siemens va détenir 50% des titres et l'Etat qui avait une option sur 20% des actions, se retire. C'est une vente et une prise de contrôle.  

L'abandon des chantiers navals avec la prise de contrôle de STX par l'entreprise Fincantieri, a été annoncé aujourdhui également. Le gouvernement avait pris pourtant la bonne décision avec la nationalisation partielle en juillet. C'était donc un leurre pour se soumettre à la mondialisation et au libéralisme.  

La défense de l'intérêt national a donc vécu. Avec ces deux décisions, le gouvernement renonce à défendre notre industrie et les savoirs faire de ces entreprises et de leurs salariés. Le gouvernement se fait complice de la disparition de l'industrie française et de nouvelles pertes de notre souveraineté.