Actualités

Projet de loi sur le bien être animal dans les abattoirs

Divers12/01/17

Chritian Hutin, député du Nord a décidé de soutenir l'amendement dans le cadre du projet de loi sur le bien être animal dans les abattoirs et le respect et la dignité des nombreux salariés qui y travailent. Cette amendement vise notamment à le mise en oeuvre expérimentale pendant un an de vidéosurveillance dans les abattoirs français.

 

Madame, Monsieur,

 

Vous avez souhaité me saisir sur la proposition de loi examinée ce jour à l'Assemblée nationale concernant le respect de l'animal en abattoir. Je vous en remercie.

Cet examen est le fruit  des travaux de la commission d'enquête sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français. De ce travail, 65 propositions ont été proposées dans le rapport de Jean-Yves Caullet pour l'amélioration du bien-être animal et des conditions de travail des salariés des abattoirs.

Je serai particulièrement attentif à prévenir autant que possible les actes de maltraitance animale. Je suis également attaché à préserver à la fois les conditions de travail des salariés et la compétitivité de nos abattoirs qui représentent beaucoup d'emplois dans notre pays.

C'est notamment la raison pour laquelle je soutiens l'amendement sur la mise en place d'une expérimentation de la vidéosurveillance. Ce dispositif durera un an à compter du 1er juillet 2017 afin de mettre en œuvre un mécanisme de protection des animaux par vidéo, en préservant les conditions de travail et la dignité des salariés. Il s'agit pour moi de deux grandes priorités.

Je soutiens donc cette proposition de loi en faveur du bien-être animal, complétée d'un dispositif concret et efficace. C'est pour moi une double exigence face aux situations que nous avons pu découvrir et qui ont choqué beaucoup de nos concitoyens, mais également pour le respect dû aux salariés.

 

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l\'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Christian HUTIN,

 Député du Nord.