Actualités

La Linière, pourquoi faut-il plus de policiers?

Divers08/12/16

La réponse est simple, pour répondre aux nécessités de l'ordre public dont nous devons TOUS nous préoccuper. Avec les effectifs actuels, les forces de l'ordre sont dans l'incapacité d'assurer une présence permanente non seulement sur le camp de la Linière mais sur un périmètre plus vaste. Faut-il rappeler que les fonctionnaires de police doivent également faire face à leurs tâches quotidiennes auprès de nos concitoyens? Faut-il dire que la fin de la jungle de Calais (ce qui est une excellente chose) a contribué et fait de la Linière le seul camp au Nord de Paris entraînant mécaniquement un afflux de nouvelles personnes qui sans être massif n'en est pas moins réel? Ce qui entraîne mécaniquement une hausse du nombre d'interventions?

Rappeler ces quelques vérités et évidences serait faire le jeu du Front national et me déconsidérerait? C'est une aimable plaisanterie !

OUI il faut plus d'effectifs de police parce que la situation le réclame ainsi que la sécurité de nos concitoyens. Je suis surpris qu'on trouve à y redire. OUI des travailleurs sociaux m'ont fait part de leurs craintes et même de leur peur. N'y a t-il pas d'ailleurs en ce moment même, un individu en garde à vue pour menaces de mort? OUI il y a des trafics, OUI il y a des condamnations, OUI il y a des trafiquants de chair humaine, OUI il y a le crime organisé et les passeurs et OUI il y a des hommes, des femmes, des enfants qui rêvent d'un monde meilleur. Et il serait scandaleux de demander des moyens supplémentaires aux forces de l'ordre pour y faire face? Mais puisqu\'il faut faire la transparence faisons là jusqu'au bout. Il y a en effet un comité de pilotage qui se réunit chaque semaine sous l'autorité du Sous-préfet de Dunkerque dont je salue l'action et la détermination. Ce comité se réunit le mardi, ce qui n'est pas un bon jour pour les parlementaires, mais j'y suis très régulièrement représenté par un de mes collaborateurs et disons le clairement tout est fait pour tenter de m'exclure de cette instance par le Maire de Grande-Synthe qui boycotte désormais ces réunions si la présence du député de la treizième circonscription du Nord est assurée. Pourquoi? Pour faire en sorte de m'interdire l'accès à certaines informations?

Faut-il dire que les décisions de l'Etat ne sont pas mises en oeuvre avec un zèle excessif sur place? De nombreux exemples pourraient être mis en avant. Dans ce cas précis, je ne sais pas qui instrumentalise qui et je me méfie instinctivement des effets d'annonces un peu trop rapidement triomphants et de l'affirmation d'un "sous contrôle" que nous souhaitons tous. En ce qui me concerne, je me contente de soutenir les forces de l'ordre et la Justice qui font un travail remarquable. J'essaie de leur procurer les moyens indispensables pour qu'ils puissent faire face à leur travail difficile, sollicités par un état d'urgence qui met les hommes et les matériels en tension permanente. Les services de l'Etat de manière général sont à féliciter et je suis à leurs côtés pour gérer une situation complexe humainement et politiquement. Je soutiens également les associations de manière générale qui me parlent, que j'écoute et que j'entends. Tout ne se passe pas en effet à Grande-Synthe et il est parfois plus simple de s'exprimer en dehors du contexte immédiat. Il faut aussi se poser une question, pourquoi est-ce à moi qu'on vient se confier plutôt qu'à un autre? Je ne prétends n'avoir aucune exclusivité, mais je tiens à faire mon devoir. Dans le cas présent demander un renfort policier au regard d'une situation nouvelle est la moindre des choses. Le reste, c'est à dire les propos outranciers à mon endroit, m'importent peu et ne comptent pas.

Christian HUTIN

Député du Nord

Maire de Saint-Pol-sur-Mer